CENTRE DE PRÉVENTION ET D'INTERVENTION EN DÉPENDANCE
 



puce Accueil
puce Services
puce Prévention
puce Groupes Anonymes

La dépendance

 

Alcool, drogues et autres dépendances

puce Alcool
puce Conduite en facultés affaiblies
puce Amphétamines, méthamphétamine et cristal meth
puce Caféine et boisson énergisante
puce Cannabis
puce Cocaïne, crack et freebase
puce Ecstasy ou MDMA
puce GHB (gamma-hydroxybutyrate)
puce Héroïne
puce Kétamine
puce LSD
puce Médicaments psychoactifs
puce Mescaline
puce Méthadone
puce Drogues de synthèse
puce PCP (phencyclidine)

puce Chamignons magiques (psylocybine)
puce Substances dopantes
puce Substances volatiles
puce Tabac
puce Cyberdépendance
puce Dépendance affective
puce Dépendance au jeu
puce Dépendance et santé mentale

SUR LE WEB DEPUIS 1997



Dépendance au jeu

Vous êtes vous-même joueur ou vous côtoyez quelqu'un qui s'adonne aux jeux de hasard et d'argent? Pour vous aider à détecter quand le jeu peut devenir un problème, voici des repères et six indices. Consultez-les, faites-les lire à votre entourage, ils vous aideront à dresser le bilan de votre situation.


1. Mentir

 
 Quand le joueur a un problème avec le jeu, il en vient à mentir à son entourage pour cacher son problème.

Les personne qui ont un problème avec les jeux de hasard et d'argent essaient en généralde la cacher à leur entourage. Dès lors, elles commencent à mentir à leur conjoint, à leur famille, à leur collègues et à leur amis.

Le mensonge sert par exemple à dissimuler l'ampleur des dettes de jeux. Il arrive aussi que les joueurs inventent des raisons pour expliquer leur sorties. Il peuvent prétendre qu'ils ont gagné de l'argent alors qu'en réalité, ils en ont perdu.

2. Jouer pour « se refaire »

À force de jouer pour « se refaire » le joueur finit par accumuler...les pertes et souvent les dettes.

Quand on joue à des jeux de hasard et d'argent, parfois on gagne, parfois on perd. Cela fait partie des jeux et la plupart des joueurs l'acceptent, sauf ceux qui ont un problème de jeu.

Ces joueurs disent qu'ils retournent jouer pour « se refaire », pour essayer de récupérer l'argent qu'ils ont perdu. Ils se disent qu'ils arriveront peut-être à gagner un gros montant et qu'ils arrêteront de jouer, ou encore qu'ils ont perdu parce qu'ils ont changé de stratégie ou qu'ils n'ont pas été chanceux.

Or, c'est justement à force de jouer pour « se refaire » qu'un joueur finit par accumuler les pertes et souvent les dettes.

3. Jouer plus que prévu

 Si le joueur n'arrive jamais à respecter le montant qu'il a prévu dépenser, il risque de développer un problème de jeux.

Encouragés par les gains occasionnels, certains joueurs jouent de plus en plus. Ils perdent le contrôle et perdent de plus en plus d'argent. Quand on décide de jouer à un jeux de hasard et d'argent, il est conseillé de se fixer une limite au montant qu'on va dépenser. Si un joueur n'arrive jamais à respecter cette limite, il risque de développer un problème de jeu.


4. Emprunter de l'argent

Pour essayer de s'en sortir, le joueur se met à emprunter de l'argent à sa famille, à ses amis, à ses collègues.

En général, les jeux de hasard impliquent de l'argent. Les problème de jeu sont donc souvent associés à des problèmes d'argent. que fait un joueur excessif pour se sortir des problèmes financiers dus au jeu? Il emprunte. À sa famille, à ses amis, à ses collègues ou même à des étrangers, sans toujours donner la vrai raison de ses besoins d'argent. Il peut aussi faire payer ses dettes de jeu par les autres. Ensuite, il retourne jouer pour tenter de « se refaire ».


5. Miser toujours plus

Le joueur a besoin de miser des sommes de plus en plus importantes pour atteindre l'excitation qu'il recherche.


Pour la plupart des joueurs, le jeu ne pose pas de problèmes. Ils peuvent s'arrêter de jouer quand ils veulent. Mais que se passe-t-il chez les joueurs excessif?

Tout comme une personne qui a des problème avec l'alcool ou les drogues, un joueur excessif doit augmenter sa « dose » de jeu pour éprouver du plaisir. Autrement dit, il a besoin de miser des sommes de plus en plus importantes pour atteindre l'excitation qu'il recherche. Malheureusement, plus il mise... plus il perd.


6. Être préoccupé par le jeu

Un joueur préoccupé par le jeu n'arrête pas de penser à ses dernières expériences de jeu et à ses prochaines tentatives.


Parmi les indices permettant de savoir si quelqu'un a un problème avec les jeux de hasard et d'argent, il y a le fait qu'il soit constamment préoccupé par le jeu. Le jeu prend alors une place très importante dans sa vie et peut même la contrôler.

Dans ce cas, le joueur n'arrête pas de penser à ses dernières expérience de jeu et à ses prochaines tentatives. Il va jouer dès que l'envie lui en passe par la tête. Et il cherche les moyens de se procurer de l'argent pour aller jouer.


Est-ce que tous les joueurs sont à risque de développer un problème de jeu?

Pour la plupart des gens, les jeux de hasard et d'argent sont synonymes de divertissement. Pourtant, ils comportent des risques si on joue pour des raisons autre que s'amuser. Les personnes qui jouent pour fuir leurs soucis, briser l'isolement ou pour s'enrichir courent davantage le risque de perdre le contrôle et de développer une dépendance au jeu. Pour les joueurs excessif, le problème peut devenir grave et entraîner des conséquences sur les plans économique, familial ainsi que sur le plan de leur santé, comme celle de leurs proches.


Certaines personnes sont-elles plus à risque que d'autres de développer des problèmes de jeu?

Oui. Par exemple, si on est un garçon, qu'On a commencé à jouer tôt, vers 10 ans, qu'on a des difficultés d'apprentissage, une faible estime de soi, des problème familiaux.

Mais il existe aussi des « facteurs de protection »; ils protègent contre les risques de devenir un joueur problématique. Par exemple, avoir un centre d'intérêt, être capable de se réaliser, être soutenu par son milieux familial et pouvoir se projeter dans l'avenir.


Lorsqu'un homme ou une femme a des problèmes de jeux, combien de personne sont affectées?

Quand un homme ou une femme éprouve des problèmes de jeu, on évalue que cela affecte en moyenne quatre personnes dans sont entourage immédiat. Le conjoint et les enfants sont les premier touchés.

Les problèmes vécus par le conjoint vont des ennuis financiers aux troubles de santé mentale et physique qu'entraînent le stress, l'isolement et la honte.

Les enfants des joueurs à problème sont aussi affectés et risquent de développer plus tard un comportement excessif face aux jeux de hasard et d'argent, à l'alcool et aux drogues.

Néanmoins, la famille peux s'avérer une aide précieuse pour prévenir les problèmes de jeu.


Quand un joueur commence à éprouver de problèmes, qui peut lui venir en aide?

La famille - Le joueur problématique qui a besoin d'aide se tourne souvent vers sa famille. La famille joue un rôle actif en soutenant le joueur. Elle peut aussi être un lien privilégié pour prévenir le jeu excessif.

La ligne jeu: aide et référence - confidentielle, anonyme, gratuite et bilingue. Une ligne d'information, d'écoute et de référence à l'intention des joueurs et de leur proches 24/7 jours par semaine.

Les services spécialisés - des services de traitement sont accessibles aux joueurs et à leur proches dans plus de 110 points de services répartis dans toutes les régions du Québec.


source: www.msss.gouv.qc.ca/jeu




 


 


   Mise à jour : Avril 2016