CENTRE DE PRÉVENTION ET D'INTERVENTION EN DÉPENDANCE
 



puce Accueil
puce Services
puce Prévention
puce Groupes Anonymes

La dépendance

 

alcool, drogues et autres dépendances


puce Alcool
puce Conduite en facultés affaiblies
puce Amphétamines, méthamphétamines et cristal meth
puce Caféine et boisson énergisante
puce Cannabis
puce Cocaïne, crack et freebase
puce Ecstasy et MDMA
puce GHB (gamma-hydroxybutyrate)
puce Héroïne
puce Kétamine
puce LSD
puce Médicaments psychoactifs
puce Mescaline
puce Méthadone
puce Drogues de synthèse
puce PCP (phencyclidine)

puce Champignons magiques (psilocybine)
puce Substances dopantes
puce Substances volatiles









SUR LE WEB DEPUIS 1997



 

KÉTAMINE


LA KÉTAMINE, QU'EST-CE QUE C'EST?

La kétamine est un perturbateur du système nerveux central, proche parent de la phencyclidine (PCP). Connues sous les appellations Spécial K, vitamine K, Ket, Kelly, etc., elle est parfois vendue en comprimés ou en capsules sous le pseudonyme ecstasy.

Les formes vendues illégalement comprennent la poudre blanche (soluble en fiole). Le kétamine peut être prise par voie orale, injectée, prisée ou fumée. Les doses sont variables et oscillent généralement entre 5 et 500 mg selon la voie employée et les habitudes de consommation.

EFFETS ET DANGERS DE LA KÉTAMINE

La kétamine est souvent utilisée dans les expériences de dissociation entre le corps et l'esprit et de voyages aux frontières de la mort.

La kétamine provoque des effets hallucinogènes plus courts et moins intenses que le PCP. Ses effets durent environ une heure. À faible dose, elle est souvent associée à des stimulants, afin de reproduire les effets stimulants et hallucinogènes et l'ecstasy. Elle possède aussi des propriétés anesthésiques et analgésiques.

L'utilisation illicite de la kétamine est dangereuse en raison des effets entraînés tels que:

  • perte de connaissance accompagnée de vomissements et risque d'asphyxie par invasion pulmonaire des vomissements.
  • troubles psychologiques (anxiété, attaques de panique), neurologiques (paralysies temporaires) et psychiatriques (psychose toxique)
  • troubles digestifs (nausées, vomissements)

En cas de surdosage, il y a risque d'arrêt respiratoire et de défaillance cardiaque. Consommée régulièrement, la kétamine entraîne une tolérance très forte et peut conduire à une dépendance physique et psychologique.

 


 

 Source: Drogues, savoir plus, risquer moins, le livret d'information, 7e édition, Centre québécois de lutte aux dépendances.



 


 


 


   Mise à jour : Avril 2016