CENTRE DE PRÉVENTION ET D'INTERVENTION EN DÉPENDANCE
 



puce Accueil
puce   Services
puce Prévention
puce Groupes Anonymes

La dépendance

 

Alcool, drogues et autres dépendances

puce Alcool
puce Conduite en facultés affaiblies
puce Amphétamines, méthamphétamines et cristal meth
puce Caféine et boisson énergisante
puce Cannabis
puce Cocaïne, crack et freebase
puce Ecstasy et MDMA
puce GHB (gamma-hydroxybutyrate)
puce Héroïne
puce Kétamine
puce LSD
puce Médicaments psychoactifs
puce Mescaline
puce Méthadone
puce Drogues de synthèse
puce PCP (phencyclidine)

puce Champignons magiques (psilocybine)
puce Substances dopantes
puce Substances volatiles











SUR LE WEB DEPUIS 1997



 

 

MESCALINE

LA MESCALINE, QU'EST-CE QUE C'EST?

La mescaline est le principal constituant actif du peyotl, un petit cactus brun-gris d'Amérique centrale.

La mescaline n'est pas disponible au Québec et au Canada. Ce que l'on retrouve sur le marché sous la dénomination des mescaline est en fait du PCP.

EFFETS ET DANGERS DE LA MESCALINE

Elle fait partie des perturbateurs du système nerveux central. C'est un hallucinogène qui provoque moins d'effets centraux que le LSD, mais des effets périphériques plus marqués.

Les principaux effets centraux de la mescaline sont l'euphorie, un accroissement de l'acuité sensorielle, des pertes de mémoire à court terme, des troubles de la pensée et de la concentration ainsi que des hallucinations. Ces effets s'accompagnent d'une altération de la perception de soi, des formes, des couleurs, du temps et de l'espace.

Les principaux effets périphériques sont l'altération de la vision, une dilatation des pupille ainsi qu'une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle et de la température corporelle.

L'intoxication aiguë peut entraîner l'anxiété, une dépersonnalisation, une sensation de perte de la maîtrise de soi et de son environnement  et un état de panique. Cette réaction, connue sous le nom de bad trip s'accompagne de conduites susceptibles d'être dangereuses. 

L'intoxication chronique provoque, entre autres, un syndrome d'amotivation, des trouble de l'humeur et des réminiscences d'hallucinations (flasbacks).


Source: Drogues, savoir plus, risquer moins, le livret d'information, 7e édition, Centre québécois de lutte aux dépendances.










 


 


   Mise à jour : Avril 2016