CENTRE DE PRÉVENTION ET D'INTERVENTION EN DÉPENDANCE
 



puce Accueil
puce Services
puce JPrévention
puce Groupes Anonymes

La dépendance

 

Alcool, drogues et autres dépendances

puce Alcool
puce Conduite en facultés affaiblies
puce Amphétamines, méthamphétamine et cristal meth
puce Caféine et boisson énergisante
puce Cannabis
puce Cocaïne, crack et freebase
puce Ecstasy ou MDMA
puce GHB (gamma-hydroxybutyrate)
puce Héroïne
puce Kétamine
puce LSD
puce Médicaments psychoactifs
puce Mescaline
puce Méthadone
puce Drogues en synthèse
puce PCP (phencyclidine)

puce Champignons magiques (psilocybine)
puce substances dopantes
puce Substances volatiles









SUR LE WEB DEPUIS 1997



 

DROGUES DE SYNTHÈSE

Depuis plusieurs années, de nouvelles substances sont apparues sur le marché et d’autres ont refait surface : il s’agit des drogues de synthèse, bien connues des milieux festifs tels que les raves. Elles se  retrouvent aussi dans d’autres contextes de consommation. Mais les connais-tu vraiment ?

 

Peut-être as-tu déjà entendu parler de speed, d’ecstasy, de crystal meth, etc.? Les drogues de synthèse sont souvent qualifiées de « nouvelles » ou de « branchées ». Elles peuvent piquer ta curiosité ou celle de tes amis: certains disent que c’est cool, que leurs effets sont spectaculaires, « trippantes ». Mais que sont les drogues de synthèse exactement ?

 

Ce document présente les substances les plus fréquemment rencontrées : les amphétamines, la méthamphétamine, l’ecstasy, le GHB et la kétamine ainsi que leurs effets et les risques d’en consommer.

 

Un peu d’histoire

Les drogues de synthèse existent depuis plusieurs dizaines d’années.

Par exemple, l’origine de l’ecstasy, qui porte aussi le nom de MDMA, remonte à 1912. C’est bien avant ta naissance, ça!

Ce sont généralement des compagnies pharmaceutiques qui développent ces substances et qui choisissent de ne pas les commercialiser à cause d’effets secondaires jugés trop importants ou d’effets pharmacologiques décevants. D’autres, comme la kétamine, sont utilisées en médecine humaine ou vétérinaire. Donc, ce qui est vraiment nouveau avec les drogues de synthèse, c’est leur usage répandu et le fait que des gens en prennent pour s’amuser. Mais est-ce seulement amusant?

 

Les drogues de synthèse, qu'est-ce c'est?

 

L’expression « drogues de synthèse » désigne des molécules chimiques synthétisées en laboratoire, par opposition aux substances qui proviennent de la nature.

À titre d’exemples: La marijuana est une drogue qui provient d’une plante (Cannabis sativa) que l’on cultive sans aucune transformation.

La cocaïne et l’héroïne proviennent aussi d’une plante, mais dont on a extrait la substance qui agit sur le cerveau. Les drogues de synthèse sont concoctées actuellement par des chimistes clandestins ou cooks. Des risques énormes guettent ceux qui les produisent: explosion, incendie, etc., en plus de provoquer une pollution environnementale considérable.

 

Composition des drogues de synthèse

 

Contrairement aux drogues de synthèse, la composition, la fabrication ainsi que la vente des drogues dites légales (alcool, tabac et médicaments) sont encadrées par la loi de façon stricte. À titre d’exemple, l’étiquette d’une bouteille d’alcool nous en révèle le contenu, la provenance et la teneur en alcool, c’est-à-dire le pourcentage.

 

Les drogues de synthèse que l’on consomme dans un cadre récréatif sont illégales. Quelle que soit leur forme, leur couleur ou leur provenance, il est impossible de connaître leur contenu exact.

 

Une dose contient parfois :

•la substance recherchée à l’état pur;

•la substance mélangée à d’autres produits;

•une tout autre substance que celle que l’on souhaite se procurer.

 

Ce qui veut dire que l’effet peut être:

•nul;

•attendu en totalité ou en partie;

•excessivement fort, dangereux et même toxique pour toi.

 

La loi de l’effet (E=PIC)

 

Chaque individu est différent. Notre corps, notre état mental, le produit consommé et le contexte influencent l’expérience de consommation. C’est ce qu’on appelle la Loi de l’effet (E=PIC). Puisqu’il est impossible de connaître ce que contiennent réellement les drogues de synthèse, il t’est donc impossible de savoir quels seront leurs effets. Quelques facteurs qui influencent les effets des drogues de synthèse:

 

Le produit (P) :

•la quantité;

•la pureté;

•la fréquence de consommation;

•la tolérance au produit;

•le mode d’administration (ingéré, fumé, injecté, etc.);

•la combinaison avec d’autres produits;

•etc.

 

L’individu (I):

•la taille;

•le sexe;

•le poids;

•l’état de santé physique ou psychologique;

•l’état d’esprit;

•les expériences passées;

•etc.

 

Le contexte (C):

•le lieu;

•l’ambiance;

•l’entourage;

•le moment de la journée;

•etc.

 

http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/polic/prevention/information_jeune/jeunes_drogues.pdf


 

 


Source: Drogues, savoir plus, risquer moins, le livret d'information, 7e édition, Centre québécois de lutte aux dépendances


  

   


 

 


   Mise à jour : Avril 2016