CENTRE DE PRÉVENTION ET D'INTERVENTION EN DÉPENDANCE
 



puce Accueil
puce   Services
puce Prévention
puce Groupes Anonymes

La dépendance

 

Alcool, drogues et autres dépendances

puce Alcool
puce Conduite en facultés affaiblies
puce Amphétamines, méthamphétamine et cristal meth
puce Caféine et boisson énergisante
puce Cannabis
puce Cocaïne, crack et freebase
puce Ecstasy ou MDMA
puce GHB (gamma-hydroxybutyrate)
puce Héroïne
puce Kétamine
puce LSD
puce Médicaments psychoactifs
puce Mescaline
puce Méthadone
puce Drogues de synthèse
puce PCP (phencyclidine)

puce Champignons magiques (psilocybine)
puce substances dopantes
puce substances volatiles










SUR LE WEB DEPUIS 1997



 

LSD



LE LSD, QU'EST-CE QUE C'EST?

Le LSD ou diéthylamide de l'acide lysergique est obtenu à partir de l'ergot de seigle, un champignon parasite du seigle et d'autres céréales.

Il se présente sous la forme de petits morceaux du buvards (papiers imprégnés d'une goutte d'une solution de LSD), des comprimés, d'une micropointe (ressemblant à un bout de mine de crayon) ou, plus rarement, sous dorme liquide. Une dose, qui permet de faire ce qu'on appelle un trip d'acide, contient entre 50 et 400 microgrammes de LSD.

EFFETS ET DANGERS DU LSD

Le LSD est un hallucinogène puissant qui fait partie des perturbateurs du système nerveux central. Il entraîne des modifications sensorielles intenses, provoque des fous rires incontrôlables et des délires. Ces effets très puissants sur le cerveau, sont variables suivant les individus et le contexte d'utilisation.

Un trip dure entre cinq et douze heures, parfois plus longtemps.

Il arrive qu'un consommateur soit pris de panique en cours d'intoxication: on parle alors de bad trip. Dans un cas, il faut rassurer et apaiser la personne dans une ambiance calme, sous un éclairage tamisé. Il faut être prudent, car l'individu intoxiqué peut être dangereux pour lui ou pour son entourage. La prise d'alcool peut aggraver le problème.

L'usage du LSD peut provoquer des accidents psychiatriques graves et durables. La descente (coming down) peut être très désagréable: pouvant s'accompagner d'angoisses, de crises de panique, de troubles paranoïdes, de phobies et de délire.




Source: Drogues, savoir plus, risquer moins, le livret d'information, 7e édition, Centre québécois de lutte aux dépendances.




  





 







 












 


 


 


 


   Mise à jour : Avril 2016